A propos

Cortege avec une bannière où il est marqué "A comme asexuelles Aromantique" en écriture inclusive
Marche des fiertées 2016, Paris

AVA est une association qui fonctionne en non-mixité, destinée aux personnes asexuelles et sur le spectre de l’asexualité, nous n’acceptons pas les personnes zedsexuelles au sein de notre association.

L’asexualité est une orientation qui re-définit totalement notre vision des relations interpersonnelles. Elle renverse la hiérarchie des relations qui place en position privilégiée le couple romantique et sexuel. En cela, l’asexualité est une orientation éminemment politique et même révolutionnaire. Elle propose à chacun.e de revoir son regard sur autrui et de se soulager de la pression à la performance sexuelle qui s’est imposée dans la société. La remise en question qu’elle met en lumière n’est d’ailleurs pas seulement bénéfique aux personnes asexuelles, de même que le questionnement de l’hétérosexualité peut également libérer les personnes hétérosexuelles.

AVA organise des évènements (le 13 mai à partir de l’année 2020, la journée francophone de l’asexualité, le cortège Aro/Ace à la Pride de Paris en juin, la semaine de visibilité de l’asexualité et de l’aromantisme fin octobre), est un point de contact pour les organes de presse qui nous contacte régulièrement, publie des documents sur l’asexualité et a une présence croissante sur les réseaux sociaux.

Vous pourrez retrouver des militant.e.s d’AVA et d’@robase (notre association ædelphe sur l’aromantisme) sur le discord Aro/Ace francophone dont le lien est disponible sur notre site. Un espace de convivialité et de sociabilité dédié aux personnes asexuelles et/ou aromantiques, qui mène également à des rencontres en réel, notamment à Paris.

Nos positions politiques

Cortege aro-ace avec deux banderoles, une aro-ace et une aromantique. Il y a aussi une pancarte avec marqué "aces/aros egal LGBT+ et valide"
Marche des fiertées, 2018

Nous sommes une association qui fonctionne en non-mixité, nous n’acceptons pas les personnes zedsexuelles au sein de notre association. Des personnes soutiens peuvent participer à nos évènements sur une base individuelle.

Nous encourageons la non mixité de genre et de race et soutenons les initatives de nos membres pour créer des espaces non mixtes au sein de l’association, à savoir notamment les non-mixités de personnes racisé.e.s, les non-mixités sans hommes cis et les non-mixités sans personnes valides.

Nous considérons que les concerné.e.s sont les seules personnes à même d’établir des revendications et de diriger les luttes les concernant. Les personnes s’établissant en soutien ne peuvent pas prendre la parole à la place des concerné.e.s ni la leur confisquer.

Nous soutenons la lutte et les revendications de nos camarades aromantiques, qui doivent avoir leurs propres espaces pour s’exprimer sur leurs conditions spécifiques, l’aromantisme n’ayant pas à être considéré (à tort) comme une sous-catégorie de l’asexualité.

Nous sommes contre le pinkwashing et l’homonationalisme. Les identités queers ne sont pas une création occidentale. Nous nous positionnons contre le racisme, la colonisation et l’impératisme. Nous soutenons l’indépendance du peuple palestinien.

Nous soutenons les travailleur.ses du sexe. Nous sommes pour la complète liberté des femmes à disposer de leur corps, que ce soit dans une dimension reproductrice ou dans le port de vêtements, comme le voile. Nous sommes pour l’ostracisation des agresseur.ses sexuel.le.s des espaces de sociabilité et de militantisme et pour le respect de la parole des victimes.

Nous sommes pour l’accès au changement d’état civil sur simple demande et pour la suppression de la mention de genre à l’état civil. Nous soutenons le droit de chacun.e à l’auto-définition de son identité et de ses orientations, et soutenons l’auto-diagnostic concernant les questions de santé mentale et physique. Nous sommes pour l’arrêt des traitements forcés, en psychiatrie comme ailleurs. Nous sommes pour l’arrêt des mutilations des enfants intersexes.