Lexique

Asexuel·le : personne qui ne ressent pas (ou peu) d’attirance sexuelle.

Zedsexuel·le : une personne zedsexuelle est une personne qui ne se situe pas sur le spectre de l’asexualité.

Le spectre de l’asexualité : l’ensemble des identités asexuelles et gray(a)sexuelles (ou grisexuelles).

Gray(a)sexuel·le/Gray-A/Grayce : personne qui ressent de l’attirance sexuelle mais faiblement ; qui traverse des phases où elle ressent de l’attirance sexuelle et des phases où elle n’en ressent pas ; qui ressent une attirance sans avoir la certitude qu’il s’agisse d’attirance sexuelle ; qui trouve des personnes attirantes mais n’a pas de réaction physique à cette émotion. Il s’agit plus largement d’un terme général pour les identités intermédiaires se trouvant sur le spectre. En voici quelques exemples :

Demisexuel·le : personne qui peut ressentir de l’attirance sexuelle dans le contexte d’une relation émotionnellement intense.

Fraysexuel·le : personnne qui peut ressentir de l’attirance sexuelle pour des personnes qui ne lui sont pas familières et perd cette attirance lorsqu’elles le deviennent.

Aegosexuel·le (autochorisexuel.le) : personne qui peut ressentir de l’attirance ou du désir uniquement dans des situations où elle n’est pas impliquée.

Akoi’ne’sexuel·le (lith’o’sexuel.le) : personne qui peut ressentir de l’attirance mais qui ne cherche pas de réciprocité ou qui la perd quand elle devient réciproque.

Placiosexuel·le : personne qui ressent peu ou aucun désir de recevoir des actes sexuels mais exprime de l’intérêt/du désir à se livrer à des activités sexuelles sur quelqu’un.e d’autre.

Quoisexuel·le (WTFsexuel·le) : personne qui n’arrive pas à distinguer entre les différents types d’attirance (sexuelle, romantique, platonique) et n’est pas certaine de ce qu’elle ressent.

Quoisexuel·le (WTFsexuel·le) : personne qui n’arrive pas à distinguer entre les différents types d’attirance (sexuelle, romantique, platonique) et n’est pas certaine de ce qu’elle ressent.


α

On définit également généralement les termes suivants pour indiquer la position des personnes asexuelles vis-à-vis des relations sexuelles :

Asexuel·le sex-favorable : Personne vivant des expériences sexuelles positives sans pour autant ressentir d’attirance sexuelle ;

Asexuel·le sex-repulsed : Personne souhaitant rester à l’écart de toute expérience sexuelle ;

Asexuel·le sex-neutral : Personne asexuelle indifférente aux expériences sexuelles.

Les personnes asexuelles peuvent par ailleurs ressentir de l’attirance romantique envers les autres. On parle alors de personnes asexuelles : homoromantiques, hétéroromantiques, biromantiques, panromantiques ou aromantiques.

α

Les personnes asexuelles peuvent par ailleurs ressentir de l’attirance romantique envers les autres. On parle alors de personnes asexuelles : homoromantiques, hétéroromantiques, biromantiques, panromantiques ou aromantiques.

Le fait de différencier l’attirance sexuelle de l’attirance romantique a poussé les communautés à s’intéresser aux formes d’attirances existantes. On compte parmi elles :

L’attirance sexuelle : le désir d’avoir des interactions sexuelles (au sens large) avec d’autres personnes.

L’attirance romantique : le désir de créer une intimité interdépendante avec d’autres personnes.

L’attirance sensuelle : le désir de toucher ou d’être physiquement proche d’autres personnes.

L’attirance esthétique : le désir de contempler l’apparence physique d’autres personnes.

L’attirance platonique : le désir de créer une familiarité avec d’autres personnes.